29 avril 2024 - Article Paris-Normandie

26 mars 2024 - Commentaires Rapport de la CRE et de RTE



Nous ne pouvons nous empêcher de reprendre les premières lignes de l’article du 14 décembre 2021 du monde de l’énergie rédigé par Mr Dubourg directeur d’Aquind France.
« Le rapport de RTE « futurs énergétiques 2050 » était attendu par la communauté de l'énergie avec impatience. Et il ne l'a pas déçu ! »

C’est à notre tour de ne pas être déçus

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a rendu début mars 2024 ses conclusions suite à une Consultation publique concernant l’opportunité de nouvelles capacités d’interconnexion entre la France et le Royaume Uni.
Actuellement trois interconnexions sont en service entre les deux pays pour une capacité totale de 4 GW. Quatre projets de nouvelles interconnexions sont à l’étude dont le projet Aquind.
La CRE a estimé nécessaire d’évaluer l’intérêt de nouvelles capacités d’interconnexion entre les deux pays.
RTE a donc analysé la situation et a jugé qu’il existait un intérêt à construire une nouvelle interconnexion d’environ 1 GW.
RTE a donc classé ces quatre projets et le projet d’Aquind est arrivé bon dernier. Quatre critères d’évaluation furent retenus et Aquind ne satisfait aucun de ces critères. Son coût est élevé, sa taille (2 GW) entraîne des difficultés d’insertion dans le réseau, les porteurs du projet sont inexpérimentés dans ce domaine et il existe des risques offshores.

Nous ne doutons pas un instant qu’Aquind va introduire moult recours et utiliser le loobying dont elle use et abuse.

Ce n’est peut-être qu’une étape pour nous mais savourons comme il se doit les conclusions de la CRE

16 mars 2024 - Maquette de l'édifice



La société Aquind se targue d’informer les habitants riverains de la future station de conversion. On sait en effet, qu’elle va planter des arbres pour tenter de cacher ces funestes.
bâtisses. Elle nous informe sur la hauteur, que ces arbres auront, à maturité.
On ne savait pas qu’Aquind avait des compétences en botanique, elle oublie de donner le nom des essences plantées mais ils seront grands. Ce qui compte pour Aquind c’est la taille.
En revanche Aquind est bien silencieux quant à la taille des bâtiments, qui constituent cette station.
Nous avons donc décider de réaliser la maquette d’une station de conversion déjà existante afin de vous montrer le gigantisme d’une station de conversion, qui aura beaucoup de difficultés à se fondre dans la plaine.
Pour vous convaincre de la démesure de ces bâtiments, il nous est apparu utile de montrer des maisons , des automobiles et des camions de la même échelle que la station.

Nous vous laissons juge

PS : La maquette sera visible dans les mairies le long du tracé envisagé par Aquind et lors de nos futures réunions publiques.

11 mars 2024 - Concertations ...



Nous avons lu le 5ème rapport du garant de la concertation continue, rédigé par Mr Demolins.
Dans le cadre de la concertation continue, le garant s’assure que ses recommandations et les engagements du maître d’ouvrage issus de la concertation préalable soient bien prises en compte.
Il s’assure également que les conditions d’un dialogue entre tous les publics soient réunies et à ce que le responsable du projet apporte des réponses aux arguments et interrogations du public . Telles sont les responsabilités du garant. Il ne dispose d’aucun moyen pour faire appliquer ses recommandations. Et celles-ci restent lettre morte. Sur le site d’Aquind ,les dernières informations datent de octobre 2023. Aucun dialogue entre les membres de notre association et Mr Dubourg. Aquind continue, fort de ses ressources financières, à faire du lobbying auprès des décideurs, ne s’embarrassant pas des remarques du garant.
Nous avons droit à quelques lignes dans ce rapport.
« Une opposition au projet qui perdure
L’association « Non à Aquind » poursuit ses actions de sensibilisation contre le projet et assure un suivi du projet côté britannique. Le site web de l’association « Non à Aquind » (https://www.non-a-aquind.org) reste modérément actif mais continue de marquer son opposition au projet ». Ici le « mais » utilisé semble marquer une incompatibilité. Mr Demolins semble surpris, étonné que le l’association continue à s’opposer au projet bien que son site soit modérément actif. Avec un site modérément actif , on abandonne la partie pense-t-il et bien non. Nous ne lâchons rien !

25 novembre 2023



News of England

Dans le courant de ce mois de Novembre, nos camarades anglais de l’association « let’s stop aquind » nous ont fait parvenir leur courrier à destination de Claire Coutinho, la nouvelle secrétaire d’état à la sécurité énergétique.
Madame Coutinho doit statuer sur la demande d’Aquind de construire l’interconnexion. Déjà six secrétaires d’état se sont succédés depuis la demande d’Aquind et il lui faudra du temps pour réellement connaître ce projet.
Viola Lengley,la présidente de « let’s stop aquind » dans sa lettre recense tous les inconvénients liés à la construction de cette interconnexion, inconvénients que l’on retrouve également côté français.
Viola Lengley énumère : les menace sur l’environnement, les tracés qui soulèvent de sérieuses oppositions et les questions qui se posent quant à la probable incapacité du demandeur à réaliser le projet.
En conclusion, la rédactrice de la lettre demande à la secrétaire d’état de prendre la bonne décision pour la ville et l’environnement.


Comme nos camarades anglais ,nous ne lâchons rien